InBox

La newsletter destinée aux auteurs et autrices Kessel. Des infos, des recos, des interviews, des conseils... Tout ce qu'il vous faut pour emmener votre NL trÚs haut !

image_author_Inbox_null
Par Inbox
49 articles
22 sept. · 2 mn à lire
Partager cet article :

La newsletter mania est là 💌

Retour sur le talk de rentrée Kessel et Créatis : journalisme, littérature et newsletter. Avec nos invités MichÚle Fitoussi, Franz-Olivier Giesbert, Lauren Boudard, Laurent Joffrin, Charlotte Richard, Mathias Malzieu et Perrine Pelletier.

Hier soir chez CrĂ©atis, Kessel fĂȘtait sa rentrĂ©e ! Pour l’occasion, on a rĂ©uni la crĂšme de la crĂšme des crĂ©ateurs de newsletters :  journalistes, artistes et juristes
 On vous offre le meilleur des Ă©changes en 5 minutes chrono !



Photos de Margaux Dubois


En deux mots : la newsletter mania est bel et bien là et elle affranchit les créateurs de toutes les limites des autres canaux de diffusion.

Journalisme et newsletter : le regard critique, la retenue en moins.

Écrire une newsletter quand on est journaliste, c’est comme Ă©crire un “journal extime” selon Laurent Joffrin. Dans LeJournal par La lettre de Laurent Joffrin, il s’adresse en son nom Ă  ses lecteurs, incarne son discours et ne se censure pas. Il porte ses messages, ses idĂ©aux, et son lectorat rĂ©agit. 

Cette libertĂ© de ton, chacun de nos invitĂ©s la salue et l’attribue au format de la newsletter. Lauren Boudard par exemple apprĂ©cie le fait de pouvoir “taper sur tout le monde” et ainsi forcer gentiment la prise de recul dans un monde qui en manque. Avec Tech Trash, elle gratte la surface et titille l’univers de la tech pour en rĂ©vĂ©ler les paradoxes. Avec humour mais sans pitiĂ©.

Pour MichĂšle Fitoussi, cette libertĂ© a Ă©tĂ© nĂ©cessaire dans un moment de sa vie en particulier. AprĂšs avoir Ă©tĂ© journaliste et romanciĂšre, elle n’a pas Ă©crit pendant plus de 10 ans. Aujourd’hui elle a envie de reprendre la plume sans censure pour partager son expĂ©rience. Un journal - intime cette fois - sur son expĂ©rience de femme qui entame sa soixante-dixiĂšme annĂ©e. Une maniĂšre pour elle de s’adresser librement aux jeunes gĂ©nĂ©rations et d’exprimer ses convictions fĂ©ministes Ă  sa maniĂšre. Sa newsletter My Beautiful Seventies sera bientĂŽt Ă  dĂ©couvrir sur Kessel.

L’environnement dans lequel Ă©volue la newsletter est Ă©galement trĂšs diffĂ©renciant et joue un jeu dans la relation qu’elle permet entre l’auteur et le lecteur. Comme le soulignait MaĂźtre Perrine Pelletier, avec la digitalisation de la presse, la newsletter devient le seul endroit non encore rĂ©gi par des algorithmes. Elle est donc Ă©crite puis envoyĂ©e, sans intermĂ©diaire, sans imprĂ©vus, sans opacitĂ©.

Le feuilleton littéraire : la créativité, la proximité en plus.

C’est cette relation directe qui intrigue les artistes de plus en plus nombreux Ă  se lancer dans l’aventure. Vue par certains comme un remĂšde Ă  la page blanche, noire ou encore mĂ©diocre ; la newsletter offre une expĂ©rience de crĂ©ation nouvelle aux Ă©crivains.

Pour Mathias Malzieu, la newsletter donne l’occasion d’exprimer son effervescence et mĂȘme de crĂ©er des ponts entre ses diffĂ©rentes oeuvres dans un format inĂ©dit. BientĂŽt il publiera sur Kessel Les coulisses de l’Extraordinarium, pour vous emmener Ă  la rencontre de ses personnages emblĂ©matiques.

Olivier Bourdeaut a connu plusieurs pĂ©riodes de crĂ©ativitĂ© diffĂ©rentes, et quand l’écriture est devenue plus douloureuse pour lui, la newsletter lui est apparue comme un moyen de partager plus vite, plus franchement avec son lectorat. Pour prendre le pouls de son audience en direct. Pour passer Ă  autre chose ensuite ? Il revient sur son expĂ©rience d’écrivain dans son prochain rĂ©cit DĂ©veloppement Personnel publiĂ© sur Kessel dĂšs le 5 octobre.

Pour Charlotte Richard comme pour Franz-Olivier Giesbert, l’écriture est un muscle et l’entraĂźner rĂ©guliĂšrement le rend plus fort. Franz ne commence pas ses journĂ©es avant d’avoir Ă©crit 3 ou 4 pages. De nature “contemplative contrariĂ©e”, il n’a pas vraiment de mal Ă  dire ce qu’il pense. La newsletter est un nouveau moyen pour lui de partager, comme une critique ouverte sur les livres qui l’ont marquĂ©. À dĂ©couvrir prochainement sur Kessel.

RĂ©dactrice de Voxe, Charlotte Ă©crit chaque jour Ă  ses lecteurs et lectrices. Elle aime autant la discipline que l’effet que cet engagement a sur le lectorat. En Ă©changeant quotidiennement, elle entre dans leur intimitĂ© et les retours de son audience se font de plus en plus frĂ©quents et enthousiastes. 


Vous l’aurez compris, la newsletter est lĂ  pour durer. Amateurs de libertĂ©, d’ironie et d’humour mordant, ne pas s’abstenir !

L’antisùche

Pour vous aider Ă  emmener votre newsletter plus haut, sans vous dĂ©tourner de votre premier talent, la crĂ©ation, l’équipe Kessel vous a concoctĂ© un Guide RĂ©seaux Sociaux pour vous aider Ă  promouvoir votre newsletter en ligne.

đŸ€© Vous y trouverez des conseils pour configurer et tirer le maximum de vos rĂ©seaux, des bonnes pratiques et des outils de comprĂ©hension des diffĂ©rents rĂ©seaux sociaux.

Dans les startinbox

L’équipe Kessel Ă  votre service.

đŸ–Œïž Vous avez flashĂ© sur notre patchwork de photos en haut d’article ? On vient de mettre en place la fonctionnalitĂ© “tableau” dans l’éditeur. DĂšs maintenant, disposez votre texte en 2 colonnes : image et texte, texte et texte, image et image
 Choisissez votre combinaison.

💄 Kessel se refait une beautĂ© ! On annoncera bientĂŽt la nouvelle identitĂ© de la marque, que vous retrouverez sur la plateforme, dans les mails Kessel, sur nos rĂ©seaux sociaux. Bref, partout ! Restez connectĂ©s.

đŸ„ł Nouveaux sur la plateforme ? Bienvenue ! Venez poser vos questions Ă  nos Ă©quipes et dĂ©marrez votre projet en ayant toutes les clĂ©s en main.

PS : si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait, donnez-nous votre avis sur la plateforme. Aidez-nous Ă  vous aider !

Bon week end ☀
L’équipe Kessel